Cinema

Séraphine de Martin Provost

Dans une des ses interviews, Martin Provost appréciait que l’on compare son film Séraphine à un tableau. Pour moi, ce serait un tableau impressionniste, on découvre par petites touches le monde dans lequel se sont rencontrés Séraphine Louis, officiellement bonne à tout faire pieuse et un peu bizarre, officieusement peintre, et Wilhelm Uhde, critique et …

L’île de Pavel Lounguine

Un jeune marin russe capturé par des soldats nazis panique face à la mort. Pour sauver sa vie, il commet l’irréparable et réalise à ce moment là son erreur. Des années plus tard, toujours sur cette île perdue de la mer blanche, l’homme, devenu moine orthodoxe, oscille entre le fou, le mystique et l’âme damné. …

Telepolis (la Antena) de Esteban Sapir

En découvrant la bande-annonce du magnifique film de Esteban Sapir, je me suis étonnée que seules 9 salles en France aient choisi de le montrer. La réponse se trouve probablement dans le film lui-même qui d’une part dénonce l’utilisation excessive de l’impact de l’image pour manipuler les esprits et d’autre part rappelle l’importance existentielle (alimentos …

Persepolis de Marjane Satrapi

A travers ce dessin animé tiré de sa bande dessinée autobiographique, Marjane Satrapi apparait comme la digne héritière de Félix Vallotton. A tel point que je me permets de réutiliser ces quelques phrases tirées de la Préface au catalogue de l’exposition de Félix Vallotton, Galerie Druet, Paris, 10-22 janvier 1910 pour les attribuer à Marjane …